présentation.jpg

Présentation

Depuis 1966, quelques passionnés de chant mettent sur pied l'organisation de ce stage choral qui se déroule chaque mois d'août à Neufchâteau, au centre des Ardennes et de la belle Province de Luxembourg.

La Semaine Chantante de Neufchâteau propose à tous les amateurs de chant choral de passer une dizaine de jours à travailler plusieurs répertoires variés, partagés entre des groupes d'adultes, de jeunes et d'enfants à partir de 7 ans.

Les adultes étudient traditionnellement deux répertoires totalement différents, qui sont présentés en concert le vendredi en fin de stage dans l'église décanale de Neufchâteau.

Les jeunes se consacrent à un programme unique et dynamique, entrecoupé de danses et d'ateliers créatifs.

Tandis que les enfants partagés par âges en trois groupes, apprennent un spectacle haut en couleur et en costumes, avec des ateliers d'expression scénique, d'arts plastiques, de danses et de percussions.

Les jeunes et les enfants présentent le résultat de leur travail dans un spectacle/concert le samedi au Centre Culturel et Sportif de Neufchâteau.

Histoire

Nos premières années...

Sur invitation de l'Unité Scoute de Neufchâteau, la chorale "La Villanelle" de Charleroi vient présenter un concert à la fête annuelle des louveteaux et des scouts, dans la salle de l'Institut Saint-Michel, un samedi de novembre 1962.

 

Ce sera une rencontre d'amitié et d'enthousiasme. Enthousiasme parce que les spectateurs ont découvert avec émoi la beauté du chant à quatre voix mixtes. Amitié car les choristes logeant chez l'habitant ont apprécié l'hospitalité des Chestrolais.

 

L'année suivante, le 14 décembre 1963, c'est une concert de Noël que "La Villanelle" vient chanter à Neufchâteau pour la nouvelle fête d'Unité Scoute. Le 23 octobre 1965, nouvelle rencontre, nouveau concert, nouveau plaisir : cela est devenu une habitude... cela va devenir plus !

 

1966. Les choristes de "La Villanelle" se plaisent bien sur les terres du pays de Neufchâteau; des jeunes de la cité sont emballés par leur façon de chanter. Aussi, les responsables du Scoutisme, dont l'abbé Orban et Monique Fontaine, mettent sur pied, en collaboration avec Claude et Chantal Gillieaux de Charleroi, une rencontre de quelques jours où tous travailleront en chorale sous la direction d'un chef de choeur de Gilly, Jean Biot. Ce sera la première Semaine Chantante de Neufchâteau qui réunira, du 22 au 26 août 1966, 24 jeunes dont 10 Luxembourgeois. Ils présenteront un spectacle de danses, chants, flûtes et guitare à l'Institut Saint-Michel.

 

- En 1967, la rencontre chorale migre à Laroche sous la direction du groupe "Chœurs et Danses" de Charleroi. Cette formule n'aura pas de lendemain.

 

- En 1968, c'est de nouveau à Neufchâteau qu'il sera question de chanter ensemble, Carolos et Chestrolais, pendant cinq jours, sous la direction de Chantal Gillieaux.

 

- En 1969, le stage va connaître son véritable lancement sous les conseils et le travail avisé de Helmut Hüber, chef de chœur allemand, qui convie les choristes à travailler le répertoire classique: Bach, Haendel, Mozart... Par son professionnalisme, l'audace et la qualité de son travail, cet instructeur va se gagner l'amitié, la complicité et la collaboration de plusieurs musiciens de la région. Ce qui explique que…

 

- En 1970, 35 choristes dont 15 de la région s'inscrivent au stage qui durera dix jours. Trois concerts seront donnés: à la salle Brasseur de Neufchâteau, au cercle Saint-Etienne de Longlier et au château d'Assenois.

- En 1971, César Geoffray, fondateur du mouvement "A coeur Joie" répond à l'invitation de diriger la Semaine Chantante de Neufchâteau mais il doit y renoncer pour raisons de santé. Cependant, il envoie un de ses collaborateurs: Louis Massot de Lyon, un instructeur chevronné des Choralies de Vaison-la-romaine, qui donnera au stage de Neufchâteau son esprit et son organisation du travail. C'est sous ses conseils que sera constitué un groupe d'enfants (20) qui travaillera sous la direction de Chantal Gillieaux. 

de Neufchâteau

Nombre total de visiteurs

© 2020 par Antoine & Benjamin Renoy

  • Youtube
  • facebook_icon-icons.com_66092
  • instagram